L'Expression : 120 opérateurs au Bati-Est

Recherche dans le site

L'Expression : 120 opérateurs au Bati-Est

23 Juillet 2023 PRESSE 263 Vue(s)

Constantine

120 Opérateurs au Bâti-Est

L'évènement est prévu du 17 au 20 du mois courant au complexe culturel «Zénith» de Constantine.

44713514_337030157048178_1974226466870657024_n

Avec la collaboration d'organisations patronales (Capc et Ceimi) et la Chambre de commerce et de l'industrie CCI-Rhumel de Constantine, Sunflower Communication, organise la 5e édition du Salon international de l'immobilier, du bâtiment et des travaux publics de l'est algérien «Bâti-Est-Expo».
L'évènement est prévu du 17 au 20 du mois courant au complexe culturel «Zénith» de Constantine. Pour cette édition, plus de 120 opérateurs économiques algériens et étrangers y prendront part, lesquels sont spécialisés dans les créneaux d'activités en relation avec le bâtiment et les travaux publics. Dans un communiqué, les organisateurs soulignent que «tenu depuis 2018 dans la capitale de l'est algérien, le salon Bâti-Est-Expo enregistre, cette année, une croissance remarquable en nombre d'exposants algériens et étrangers, avec plus de 30% par rapport à la précédente édition».
L'organisation de cette manifestation se voit tracer des objectifs bien précis dont, lit-on sur le même document, «la création d'opportunités d'affaires, de partenariat et d'investissements productifs dans cette région pleine de potentialités en la matière».
À l'évidence, il s'agit d'un événement économique international«marqué par la visite de plus de 10000 professionnels algériens et étrangers, ainsi que de hauts responsables et de représentants d'organismes de coopération économique installés en Algérie», indique encore le communiqué, informant que «des entreprises exerçant dans tous les domaines liés à ce secteurs (production de matériaux de construction, rond à béton, acier, matériel électrique, plomberie, peinture, portes et fenêtres, ameublement, produits d'étanchéité, matériel de travaux publics..., ainsi que des promoteurs immobiliers et des établissements de financements et d'assurances) sont présents au salon». Les organisateurs assurent que cette 5e édition « sera marquée par la tenue d'ateliers et de conférences-débats thématiques autour des questions liées essentiellement à la construction intelligente, à l'économie d'énergie dans le bâtiment et aussi à de nouvelles inventions dans ces créneaux des plus porteurs, de l'économie algérienne». Cette année, le climat économique semble plus favorable, notamment avec l'adoption récente de la nouvelle loi sur l'investissement qui comporte d'importantes mesures incitatives, d'où l'objectif primordial «de booster l'activité économique nationale, la rendre plus productive et prête à relever le défi à l'export des produits algériens vers les marchés étrangers».
Dans leur stratégie, les organisateurs ont accordé des espace gratuits aux start-up et aux étudiants, afin de les encourager.
Pour rappel, pas moins d'une cinquantaine d'accords de partenariats ont été conclus entre opérateurs économiques dans les domaines du bâtiment et des travaux publics, lors de la précédente édition.
L'évènement avait regroupé 104 exposants représentant des entreprises nationales, publiques et privées actives dans les domaines de la construction et des travaux publics, et ce dans le but de promouvoir les produits locaux. C'est ce qu'on a qualifié de grande réussite, puisque la manifestation a surmonté la conjoncture de l'époque, marquée par la crise sanitaire.